Grande Randonnée Celeste – Reconnaissance : Pont Dasburg -> Commanster

Ce week-end était consacré à la reconnaissance d’une partie de la course. Moi qui aime bien découvrir le jour J, je ne suis pas habitué de ces reconnaissances. Mais il faut bien avouer que pour une course de 160km sans réel balisage, j’avais quand même envie de parcourir une fois la portion que j’estime devoir faire de nuit.
Départ de la course à 17H, la portion choisie était pont de Dasburg (au 42eme) jusque Commanster (82eme).

Afin de ne pas « perdre » toute la journée, j’ai mis le réveil à 5h. Départ programmé à 6h pour commencer à courir vers 7h… Seulement, j’avais un resto Samedi. C’est donc en ayant dormi 4h et la panse plaine de barbaque (et un peu d’alcool) que je me lance à l’assaut de ces 42 km … Une bien mauvaise idée :-(
C’est donc avec de petites jambes et l’estomac plein que je m’élance sur les sentiers. Pas trop grave, ca me rapprochera des sensations du jour même quand je me serais déjà tapé les 40 premiers km (avec il parait environ 1500m de D+)

Dasburg – Ouren : On est au Luxembourg, les randonnées sont gérées et entretenues par . Il n’y a pas a dire c’est niquel. Ce n’est pas de la randonnée tranquille : ca monte, ca descend, du technique, du « à faire attention car la chute qui fait mal n’est pas très loin »…. Mais c’est beau. Franchement j’ai kiffé cette partie

Ouren : Marc m’avait prévenu (entre Ouren et Braunlaf le balisage est un peu limite) … moi je dirai ATTENTION LE BALISAGE A OUREN EST POURRI. 45 minutes pour traverser un village. Presque 3km de bonus (3 fois un chemin de croix + un aller retour le long d’un ruisseau). Heureusement que j’avais le GPS avec moi sinon, je crois que je serais toujours en train de tourner en rond. Je vous passe la descende de talus/rocher pour rejoindre la bonne ( ?) route et la montée à travers tout pour enfin mettre Ouren dans mon dos.

Ouren – Burg Reuland : On est sur des chemins fort roulant même si certain passage doivent être bien spongieux et dès lors plus délicat lorsque l’on ne vient pas de vivre 1 mois de sécheresse :roll: . Le marquage est faible et après l’épreuve de Ouren me fait douter assez souvent, mais ca va, le chemin est assez facile et je ne me louperai plus.

Burg Reuland : Nouveau village à traverser. Ca me fait un peu peur, mais le marquage est nickel. Passage au pied du château et devant quelques (très) belles maisons

Burg-Reuland – Commanster : bitume et chemin de campagne. Franchement pas terrible. Après être passé là, je pense comprendre le pourquoi un départ la à 17H … pour passer ici de nuit

Voilà, je connais ¼ de la course ;-)