Objectif 2015

Fin février,

il est peut être temps de mettre sur papier mes objectifs de l’année … vaut mieux tard que jamais, surtout que, soyons honnête, ca fait pas mal de temps que je LE connais. LE, car il y aura un objectif PRINCIPAL : La TDS

petite ballade

Ces 3 lettres ne reflètent pas nécessairement la même magie pour tout le monde ! J’ai pu m’en rendre compte à nombreuses reprises lorsque j’en ai parlé à ma famille, aux collègues, aux gens dans la rue, …. Comme je ne suis pas ici pour parler de ni mobilier de bureau ni de problème de dysgénésie testiculaire, vous aurez compris que je parle de la course « Sur les Traces des Ducs de Savoie« . Une des 5 courses organisées lors de la grande semaine de l’ultra trail à Chamonix (avec le mythique UTMB, sa petite sœur CCC, la folle PTL et l’accessible OCC (vous vouliez des acronymes ? :-) )).

Le but de la TDS, c’est de rejoindre Chamonix en partant de Courmayeur … et sans emprunter le tunnel … ce qui donne :
- 119km .
- 7500m de D+.
- 33heures pour boucler la distance.
- 6 cols à plus de 2000m d’altitude.
- Une course plus « sauvage »

Donc, en 5 mots : Bender arrive dans la montagne. Et plus tôt que prévu :! Pas que j’avais peur (je dois être un peu trop con fou pour ca :oops: ), mais c’est surtout que, avec une femme et 3 enfants en bas âge, ce n’est pas nécessairement facile d’organiser ce genre d’excursion (qui en plus a un cout non négligeable). Et il y a quand même de quoi faire dans la région. C’est un peu ce que je vendais à tous ceux qui me demandaient pourquoi je restais sur des courses en Belgique et ne m’essayais pas aux ultras montagnard.

Mais alors pourquoi es tu inscris à la TDS ?

Disons, ca me chatouillais quand même un peu (les photos de Vincent lors de sa CCC m’ont vraiment fait rêver) et je voulais un super défi :! Alors je me suis mis à élaborer divers plan en hautes montagnes et autres. Dans le meilleur des cas je vais devoir partir 3 jours loin de ma petite famille.
J’ai donc présenté 3 objectifs et planning à madame (4, il y en a quand même un qui a été refusé, mais je la comprends ;-) ) :
- TDS (3 jours de congé au boulot + 3 jours d’absences à la maison)
- CCC (1 jours de congé au boulot + 3 jours d’absences à la maison)
- Infernale des Vosges (1 jours de congé au boulot + 3 jours d’absences à la maison)

Sa réponse : « fais comme tu veux, je m’arrangerai » (bon, ça va me couter un spa en plus, mais bon, je pense que çà vaut le coup :? ).

Super, je me jette donc sur mon premier choix : la TDS

Pourquoi mon premier choix ? Moins roulant, pas de tirage au sort, plus technique, plus montagnard, plus dure, plus bender quoi ;-)

Histoire de ne pas lui laisser le droit de rétractation légal de 15 jours, je me suis empressé de m’inscrire et payer l’acompte … pas fou le bestiau :mrgreen:

Quoi d’autre en 2015 ?

Pour y arriver, il y aura 2 ultras belge :
- La bouillonnante XXL et ses 104 km et 4000m de D+ le 25 Avril
- Le Grand Trail des Lacs et Châteaux version fous furieux (après de grosses hésitations avec la nocturne des 3 plateaux organisé par ces chers coureurs céleste) et ses 105km pour 3300m de D+ le 30 mai

Et peut être essayer de faire un temps à une des courses. Suivant la forme et l’avancée dans la préparation, mais ca, on verra le matin même ;-)

Pour la fin d’année, vaut mieux voir mon état le 26 aout avant de me lancer dans un nouveau défi ridicule …

Grande Randonnée Celeste – Reconnaissance : Pont Dasburg -> Commanster

Ce week-end était consacré à la reconnaissance d’une partie de la course. Moi qui aime bien découvrir le jour J, je ne suis pas habitué de ces reconnaissances. Mais il faut bien avouer que pour une course de 160km sans réel balisage, j’avais quand même envie de parcourir une fois la portion que j’estime devoir faire de nuit.
Départ de la course à 17H, la portion choisie était pont de Dasburg (au 42eme) jusque Commanster (82eme).

Afin de ne pas « perdre » toute la journée, j’ai mis le réveil à 5h. Départ programmé à 6h pour commencer à courir vers 7h… Seulement, j’avais un resto Samedi. C’est donc en ayant dormi 4h et la panse plaine de barbaque (et un peu d’alcool) que je me lance à l’assaut de ces 42 km … Une bien mauvaise idée :-(
C’est donc avec de petites jambes et l’estomac plein que je m’élance sur les sentiers. Pas trop grave, ca me rapprochera des sensations du jour même quand je me serais déjà tapé les 40 premiers km (avec il parait environ 1500m de D+)

Dasburg – Ouren : On est au Luxembourg, les randonnées sont gérées et entretenues par . Il n’y a pas a dire c’est niquel. Ce n’est pas de la randonnée tranquille : ca monte, ca descend, du technique, du « à faire attention car la chute qui fait mal n’est pas très loin »…. Mais c’est beau. Franchement j’ai kiffé cette partie

Ouren : Marc m’avait prévenu (entre Ouren et Braunlaf le balisage est un peu limite) … moi je dirai ATTENTION LE BALISAGE A OUREN EST POURRI. 45 minutes pour traverser un village. Presque 3km de bonus (3 fois un chemin de croix + un aller retour le long d’un ruisseau). Heureusement que j’avais le GPS avec moi sinon, je crois que je serais toujours en train de tourner en rond. Je vous passe la descende de talus/rocher pour rejoindre la bonne ( ?) route et la montée à travers tout pour enfin mettre Ouren dans mon dos.

Ouren – Burg Reuland : On est sur des chemins fort roulant même si certain passage doivent être bien spongieux et dès lors plus délicat lorsque l’on ne vient pas de vivre 1 mois de sécheresse :roll: . Le marquage est faible et après l’épreuve de Ouren me fait douter assez souvent, mais ca va, le chemin est assez facile et je ne me louperai plus.

Burg Reuland : Nouveau village à traverser. Ca me fait un peu peur, mais le marquage est nickel. Passage au pied du château et devant quelques (très) belles maisons

Burg-Reuland – Commanster : bitume et chemin de campagne. Franchement pas terrible. Après être passé là, je pense comprendre le pourquoi un départ la à 17H … pour passer ici de nuit

Voilà, je connais ¼ de la course ;-)

Grande Randonnée Celeste : J-100

J-100 avant mon premier 100 … 100 va donc être à l’honneur ;-)

Après tous ces kilomètres sur SENTiers en 2013, 2014 devait être l’année de mon premier CENT kilomètres. Je me SENS prêt pour la grande aventure. C’est SANS hésitations, que mon choix s’est orienté vers les Celestes et leur traditionnel CENT kilomètres. Mais, lors du rasSEMblement pré THF, la SENTense tombe : cette année ce ne sera pas le CENT kilomètres préSENti, mais un CENT … miles. Ouch CENT soiXANte km ! Avec plus de 5000m d’aSCENsion et deSCENte ! Pour fêter la 15ème édition, la difficulté est légèrement acCENtuée ! Ils sont fous, inCENsés ! Ils ne pensent pas à ma petite SENsibilité ou quoi ? Un SENtiment de stress commence à me gagner. Que faire ? Après une longue réflexion, pas question de se déSENflammer et je décide de conSENtir à faire ces quelques km supplémentaire et faire le CENT miles !

Un CENT miles, c’est quand même SENSationnel pour le petit coureur que je suis. Je n’aurai pas parié un CENtime la dessus il y a 2 ans ! Mais bon, maintenant, pour ne pas mettre ma SANté en péril (je suis trop jeune pour manger les pisSENlits par la racine), il est esSENtiel de bien S’ENtrainer. Je ne veux pas jouer dans le SENtimentale, mais ce ne sera pas facile, mais c’est dans le défi que l’on se tranSCENde ! A vaincre SANS péril, on triomphe SANS gloire (comme dirait le vieux sage)

Mais avant toute inscription, il faut quand même demander l’avis de la famille … car l’air de rien, ils vont devoir supporter mes entrainements et abSENces. Madame, qui est en train de regarder SANS-chichi un jus à l’orange SANguine à la main, est un peu rétiCENte (en fait non). « InoCENT, tu es inSENcé de faire cela ! » me dit-elle avant de m’envoyer valider mon inscription. Je redeSCENds donc, SANdale à la main, direction mon ordinateur

SANS vouloir performer, je veux quand même augmenter le pourCENtage de chance de réussite. Je dois donc d’abord me déSENcombrer de ces quelques CENtigrammes (on peut dire kilos) qui se sont préSENtés depuis octobre dernier SANS mon conSENtement. Pour cela, on limite les SANDwichs à base de sauces et frites et autres choses bien plus appétisSANtes, la SANgria et toutes ses amies les alcools … la reprise d’un entrainement structuré fera le reste (du moins j’en ai le SENtiment)

SANS bon entrainements justement, on n’arrive à rien. D’abord se déSENgourdir les jambes puis creSCENdo la difficulté et la spécificité s’accroisSANT au fil des semaines Même si c’est toujours avec un SENtiment léger que je me préSENte aux dits entrainements, il faut éviter autant que possible l’abSENtéisme !

Tel un bon CENTurion, je dois aussi préparer mon plan de bataille afin d’éviter de foncer, tel un SANglier, la tête baissée. Sur une telle distance, c’est la SANction assurée : Panne d’esSENce, mur, … D’après le guide de la course, le GR5 passe par StolZEMbourg, UnterseiSENbach, Stavelot CENtre (ca je connais ;-) ), SAN Fransisco (à non, lui n’est pas sur le trajet :roll :)

Comme je ne ferais pas ma CENdrillon et passerai la nuit dehors, dois-je mettre un gilet fluoreSCENT ? Ou les quelques CENtimètre réfléchiSSANT de mon sac et short sont suffiSANT ?

Puis la préparation mentale ! Bien me conCENtrer ! Tous mes SENS en éveil, je dois percevoir la SENsation de la victoire. De l’aboutissement ! Imaginer ma famille en SANglot devant une telle performance. Mes fans (SANdra, VinCENT, SANdrine, …) hystériques comme des adoleSCENtes devant Justin Bieber, collés à moi tel des SANGsues, me portant en triomphe, me SANctifiant !

J’adore quand un plan se déroule SANS accroc. Bon trève d’exCENtricité. Il est temps de relire ce billet qui n’a aucun SENS avant qu’il ne soit inCENdié et jeté dans un CENdrier avec un peu d’enCENS pour faire passer cette SENteur désagréable par les visiteurs et la CENsure (euh non, eux je crois pas risquer grand-chose :roll : ).

Waw, en fait c’est encore plus dur que je me l’étais préSENté d’arriver rédiger un post avec CENT fois le mot CENT… dire qu’on début j’avais imaginé le mettre CENT soiXANte fois, j’ai vite compris que je n’y arriverai pas. Dans CENT jours, j’rai jusque CENT soiXANte et ce, SANS trembler;-)

CENT fois merci de m’avoir lu jusqu’au bout ……………… CENT 8-)

Objectifs Début 2014

En 2013, mon objectif était de devenir ultra-trailer (suivant les définitions, je l’ai été plusieurs fois). Une fois cet objectif atteint, j’ai voulu taquiner la barre des 100km. J’avais même pensé à une course … mais, un concert de Mylene Farmer (prochaine fois que je fais un cadeau à madame je vérifie les dates :oops: ) à cette date, je me suis tourné vers l’eco trail de Bruxelles.

Pas grave, il faut continuer à avoir des objectifs et ce fameux 100 sera donc la cible pour 2014.

Pour des raisons organisationnelles, je ne voulais pas trop m’expatrier pour réaliser ce 100km. La solution : les coureurs celestes (un groupe de fous furieux de la course à pied qui organise chaque année un 100 bornes). C’est décidé, j’en ferrai mon objectif de début d’année 2014.
Mais voilà que j’apprends (merci Marc) que cette année, pour fêter la 15ème édition de leur run, nos amis ont décidé de voir les choses encore plus grand et organiser un 100 … miles. Merde moi qui m’étais fait à l’idée du 100 bornes, que vais-je faire ?

Le GR5, 5000m de D+, une organisation Celeste, ça donne quand même envie … donc, après qq réflexions (oui, je sais, ça peut paraître bizarre, mais je réfléchis un peu avant de me lancer dans une aventure runnesque) et avoir demandé l’avis de madame (bin oui, c’est quand même elle qui va devoir subir les entrainements et … tout simplement moi :roll: ).

Donc 2014 sera l’année de mon premier 100 MILES … ou du moins l’année de la première tentative ;-)

Être finisher, voilà le mot d’ordre. Pour cela, un programme de préparation assez chargé : 2 mois de préparation dans mon coin (début maintenant). Ensuite, essayer de me tester en augmentant progressivement les distances.

Mes courses de début d’année seront (outre les Lucioles déjà affrontées):
29 Mars : Cretes de Spa : 55km
30 Avril : Trail de la nuit de Mai : 29km
3 Mai : La Bouillonnante : 56km
17 Mai : GTLC : 90km
7et8 Juin : La Grande Randonnée Celeste

Va falloir être grand et fort (bon, en ce qui me concerne, ce sera surtout « et » :roll: )

Evalution 2013

C’est cool de faire un bilan de fin d’année quand tous les objectifs de l’année étaient déjà atteint mi juin. Passer de marathonien à ultra trailer en quelque mois, le pari était risqué, mais pas tant que cela. Courir tranquillement, profiter de la nature, … tout cela rend les sorties vraiment agréables et me permet de gérer (+-) la fatigue. C’est ainsi que j’ai pu accumuler et enchainer les courses à un rythme parfois un peu trop soutenu qui me fait de plus en plus passer pour un fou auprès de mes proches (je vais finir par me poser des questions … en fait non :roll: )

Pas que je veuille y participer en 2014 (ce ne serait pas possible d’un point de vue organisationnel), mais plutôt pour donner une base de référence à ma performance de l’année, j’ai calculé mes points UTMB de l’année (en sachant qu’au premier janvier 2013 j’étais en possession d’un tout petit point):

Ecotrail de Paris : 2 Points
Bouillonnante : 1 Point
Grand Trail des Lacs et Châteaux : 2Points
Trail de la Lesse : 1Point
Ecotrail de Bruxelles : 2Points
Olne – Spa – Olne : 2Points

10 points en tout, ça pète quand même 8-)

Poussons un peu plus loin les chiffres. Au jour où j’écris ces lignes, j’en suis à 10 courses pour un total de 530 km. Pas mal, surtout si on ajoute les 30 km des pierres du diable qui m’attendent une nouvelle fois entre les fêtes.

Normalement je vais dépasser les 2000 bornes parcouru sur l’année avec plus d’un marathon en dénivelé positif.

A voir tout cela, d’un point de vue sportif, je ne peux qu’être fier de mon année 2013 et dire qu’elle fût une toute grande réussite sportive. J’ai eu dur (parfois même très dur), mais j’ai pris un réel plaisir à chacune de mes courses et entrainements. Au final, n’est ce pas cela le principal ?

L’année prochaine ? Et bien on tentera de partir sur les mêmes bases. A savoir prendre beaucoup de plaisir, faire qq trucs de « fou » et éviter tant que possible les blessures. Le programme de début d’année est déjà connu et sera « publié » en janvier

Defi2013-5

Après 2 semaines de congés propices à une réduction de l’activité sportive et à une augmentation des quantités de nourriture et alcool ingurgités, je suis de retour sur les routes et chemins. Prêt à user et salir mes chaussures, prêt à marcher, courir, fractionner, sauter, glisser, tomber, transpirer, … puer (d’après certains proches).

Le calendrier du deuxième semestre est entrain d’être concocté, et comme je suis du style à avancer avec des défis et objectifs, il sera relevé (du moins pour les 2 mois qui arrivent).

Les 5 courses de la fin d’année sont déjà définies et seront annoncées une fois les inscriptions lancées ;-)

Le prochain défi, qui lui est organisé, sera d’enchainer le trail des Croix à Francheville (35km D+1000m) Samedi 3 aout et le trail de la Lesse (50km D+2300m) dimanche 11 aout. 2 courses en une semaine pour un défi un peu fou, ça peut s’annoncer chaud car j’ai entendu dire que le trail de la Lesse était (très) costaud… mais, j’ai déjà hâte d’y être ;-)

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter les sites de ces 2 courses :
Trail des Croix
Trail de la Lesse
et évidemment un tour sur le site de mon ami Vincent qui a fait le Trail de la Lesse l’année dernière, même si apparemment ce dernier sera 10km plus long et plus dur … wait and see
Trail de la Lesse – CR Vinrouxh

Bilan de mi-saison. Un peu d’auto-félicitation …

Juin n’est pas que le moi de mon anniversaire (encore bon anniversaire à moi), des examens (bon çà, ça fait longtemps que je ne sais plus ce que c’est), du soleil (si si, il y a eu 3 jours de beau temps), des vacances (pour ceux qui peuvent encore profiter des hors-saison), … mais c’est aussi le mois des synthèses de mi année.

Au boulot, on appelle ça le mid-year review et on les fait en mars. En gros, on regarde si les objectifs de l’année sont en passent d’être réussis. Mes objectifs étant planifiés jusque début juin, il m’est assez facile de voir si ils sont en bonne voie :roll:

L’objectif était assez « simple » : arriver à torcher (« survivre à » quoi) l’eco trail de Paris (80km), la Bouillonnante (54km) et le Grand Trail des Lacs et Châteaux (84km). Chose loin d’être aisée si on se rappelle bien que le gros bender avait seulement deux trails moyenne distance (33km et 38km) et une longue distance (51 km) dans les pattes avant le début de l’année.

Alors, puis-je les considérer comme réussit ?

Roulement de tambour histoire d’ajouter un peu de suspense à ce billet.

……
……
……

Paris : Ok – Bouillon : OK – GTLC : OK … Je dirai donc un grand OUI, ayant explosé le chrono cible lors de l’ecotrail de Paris et ayant ajouté un footing (Bellevaux) au milieu du tas durant lequel j’aurai vu que j’étais encore capable de courir à 12km/h.

Le pari était risqué, un peu fou même (je dois encore faire un autre billet à ce sujet), mais je suis assez fier de ma petite personne. Il me reste à soigner les petits bobos et organiser la deuxième partie de saison qui s’annonce … sportive.

Ne l’ébruitez pas, mais lors de la Bouillonnante, un certain collègue de route a réussit à me convaincre de faire le trail des vallées du Chevalier … donc 3 semaines après le GTLC et les déboires de santé qui en auront découlé, je vais m’attaquer à la base d’entrainement des paras de Marche les Dames … qui a dit que j’étais #& !#@ bib bib bib ?

Happy 33th birthday

En ce 13 Juin, il est temps pour moi de fêter mon 33eme anniversaire en ayant une pensée pour l’un des plus grand trailer de tous les temps.

Ses capacités hors du commun en faisait quelqu’un de respecté et de crains.

Il faut dire qu’il n’avait pas de problème de pieds mouillé après les passages à gués.

Que capable de passer 40 jours sans manger, il n’avait pas de problème de ravitaillement. Et qu’en l’envie lui prenait, pain et vin n’était étaient présent à foison.

Grâce à ses nombreuses expéditions, la montagne n’avait aucun secret pour lui.

Coaché par son père, ses exploits sont toujours contés.

Seulement il périt à l’âge de 33 ans. Donc, si je ne pense jamais être numéro 1, ni même aussi célèbre que lui, il me reste l’espoir de faire une carrière bien plus longue que lui… qui continuera déjà ce 22 juin à Marche-les-Dames pour le trail des Vallées du Chevalier (version 25km).

Allez prêcher ma parole et longue vie à running-bender …

J’ai survécu au Grand Trail des Lacs et Châteaux : 85km en 12h12 … le compte rendu est en cours de rédaction … mais je mets presque autant de temps à les rédiger qu’à les courir -> il faut attendre encore un petit peu ;-)

Samedi 11 Mai 2013 -> Samedi 18 Mai 2013

Entre 2 semaines de récupération et 2 semaines de repos, je me suis octroyé une petite semaine de sport un peu plus soutenue sans être non plus trop intensive :

Samedi 11 : Footing en mode trail dans les bois autour de la maison. Parti pour faire 12km / 1h30, je reviendrai 2h plus tard avec 14,5km dans les jambes. Un peu eu dur sur la fin, mais content de voir que je souffre beaucoup moins que après l’éco trail de Paris.

Dimanche 12 : En mode canapé devant Genk – Anderlecht ;-)

Lundi 13 : Comme j’ai décidé de faire le Bellevaux Running Tour, il faut peut-être que je voie si je suis toujours capable de courir à un certain rythme sur route : mode fraction longue pas trop vite car mes ischios me rappellent qu’ils sont fatigués :roll: . Globalement satisfait de la séance. On va pouvoir viser 45’ pour les 9kms ;-)

Mardi 14 : Piscine : 1km, ce qui est déjà pas mal pour moi :oops:

Mercredi 15  : Petit match de foot 5 avec des collègues. Ça faisait longtemps que j’avais plus taper de la baballe, ça fait plaisir, mais mes adducteurs et mon inflammation à la voute plantaire ont moins aimé :oops:

Jeudi 16 : Séance d’étirements

Vendredi 17 : Ayant encore un peu mal au pied, j’ai préféré retourner me battre 1km dans l’eau

Samedi 18 : Si la météo est clémente, ce sera tondeuse – parc à containers.